Aller au contenu Accéder à la navigation Accéder à la recherche

Accueil / L'emploi et l'évolution professionnelle / Concours / Concours et examens professionnels : mode d'emploi

Concours et examens professionnels : mode d'emploi

17/06/2022

Un concours, c'est quoi ?

Un concours, c'est quoi ?

Les concours de la Fonction Publique Territoriale permettent l’accès aux emplois des collectivités territoriales : communes, départements, régions, et des établissements publics locaux : communauté de communes, centres communaux d’action sociale…

Un concours a donc pour objectif le recrutement dans la Fonction Publique Territoriale ou l'accès à un grade en particulier, à la différence des examens professionnels destinés à des fonctionnaires déjà titulaires dans un but de progression de carrière.

Age : Des conditions d’âge minimum et maximum peuvent être fixées par les statuts particuliers pour l’accès à certains cadres d’emploi. La majorité des concours est accessible sans limite d’âge.

 

Candidats en situation de handicap : Les candidats en situation de handicap peuvent bénéficier d’aménagement d’épreuves en fonction de la nature de leur handicap (se renseigner auprès du Centre de gestion organisateur du concours souhaité).

 

Candidats européens : Les concours sont accessibles, pour la plupart, aux ressortissant d’un autre Etat membre de la Communauté européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’espace économique européen. Pour cela les candidats devront fournir notamment une copie du titre ou diplôme traduit en français reconnu comme équivalent aux diplômes français.

 

Concours externe : le concours externe est ouvert aux candidats possédant un niveau de titre ou un diplôme déterminé en fonction du concours souhaité.

Dérogations :

Sont dispensés de conditions de diplôme (sauf pour les professions réglementées) : les mères et pères d’au moins 3 enfants qu’ils élèvent ou ont élevés effectivement

Les sportifs de haut niveau, sous réserve de figurer sur une liste publiée l’année du concours par arrêté du ministre de la Jeunesse et des Sports

Les possesseurs d’une équivalence de diplôme ou d’une reconnaissance de l’expérience professionnelle (se renseigner auprès du Centre de gestion organisateur du concours souhaité)

 

Concours interne et troisième concours :  

Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires et agents publics justifiant d’une durée d’ancienneté dans la fonction publique. Ils doivent justifier qu’ils sont en activité le jour de la clôture des inscriptions.

Le troisième concours est ouvert aux candidats justifiant de l’exercice, pendant une durée minimale de 4 ans, d’une ou plusieurs activités professionnelles dans le cadre d’un contrat de droit privé quelle qu’en soit sa nature, d’un ou de plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou d’une ou plusieurs activités en qualité de responsable, y compris bénévole d’une association.

 

Examen professionnel : les examens professionnels concernent les agents titulaires d’un grade dans la fonction publique territoriale qui désirent évoluer dans leur cadre d’emplois (avancement de grade) ou dans le cadre d’emplois immédiatement supérieur (promotion interne) sous certaines conditions liées au statut particulier de chaque cadre d’emplois.

Un concours comporte généralement :

une phase d’admissibilité

une phase d’admission, pour les candidats déclarés admissibles

 

Les épreuves sont différentes en fonction de chaque concours. Le détail de ces épreuves sont consultables sur les brochures concours et examens professionnels.

A l’issue de ces concours, le lauréat figure sur une liste d’aptitude. Il peut y demeurer inscrit pendant une durée totale de 4 années sous réserve d’avoir demandé par écrit à être maintenu sur cette liste un mois avant le terme de la 2ème et la 3ème année.

 

Le décompte de cette période 4 ans est suspendu :

congés parental, de maternité, d’adoption, de présence parentale et d’accompagnement d’une personne en fin de vie,

pendant la durée du congé de longue durée,

pendant la durée de l’accomplissement des obligations du service national,

pour les élus locaux jusqu’au terme de leur mandat

lorsqu’un agent contractuel est recruté pour pourvoir un emploi permanent (sur le fondement de  l’article  3-1  de  la  loi  84-53  du   26 janvier 1984 modifiée) alors qu’il est inscrit sur une liste d’aptitude d’accès à un cadre d’emplois dont les missions correspondent à l’emploi qu’il occupe,

pour la personne qui a conclu un engagement de service civique prévu à l’article L. 120-1 du code du service national, à la demande de cette personne, jusqu’à la fin de cet engagement.

Cette liste a une valeur nationale.

 

 

 

Les centres de formation

 

Le CNFPT (lien CNFPT) : le Centre national de la fonction publique territoriale propose des préparations à destination des fonctionnaires et agents contractuels de la Fonction publique territoriale. Si vous souhaitez vous inscrire à une préparation aux concours ou examens professionnels organisée par le CNFPT, vous devez d’abord prendre contact avec votre collectivité.

 

IPAG (lien IPAG) : l'Institut de Préparation à l'Administration Générale a pour objectif de permettre aux étudiants de valider des formations diplomantes tout en se préparant aux concours des trois fonctions publiques (Etat, territoriales et hospitaliéres). Une formation non diplomante, préparant aux concours internes, est également proposée à toute personne employée dans la fonction publique (titulaire ou non).

 

CNED (lien CNED) : le Centre national d’enseignement à distance propose des formations par correspondance aux concours administratifs

 

GRETA et AFPA  (lien internet): préparation aux concours et examens

 

La documentation

 

Brochures concours et examens

Annales

Notes de cadrage

Sites internet : wikiterritorial, cnfpt, cned, documentation française…