Aller au contenu Accéder à la navigation Accéder à la recherche

Accueil / La santé et la sécurité au travail / Prévention des risques professionnels / informations utiles en cas de fortes chaleur

Consignes en cas de forte chaleur

26/07/2022

Forte chaleur, je me prépare et j'agis.

L'article L4121-1 du Code du travail impose à l'employeur de mettre en place « les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé » des travailleurs.
S’il n'existe aucune mention de température maximale au-delà de laquelle le travail peut être cessé, de nombreuses études de l'INRS (l'Institut National de Recherches et de Récurité) ou encore des CNAM (Caisses Nationales d'Assurance Maladie) tendent à montrer qu'au-delà de 33 degrés, la température peut provoquer des difficultés lorsqu'on exerce une activité professionnelle physique.
Aussi, les fortes chaleurs doivent être intégrées comme un risque professionnel. Des moyens de prévention existent. Ils sont simples, pratiques et accessibles :


1. Aménager l'environnement de travail
- Prévoir des moyens de protection : ventilateurs (éviter d'utiliser le ventilateur au-dessus de 33°C car celui-ci brasse de l'air chaud), climatiseurs, brumisateurs d'eau minérale, stores, zones d'ombre ou abris pour l'extérieur.
- Rester vigilant lorsque le travail se réalise dans des situations particulières : local clos, surfaces réfléchissantes.
- Mettre à disposition des sources d'eau potable fraîche à proximité des postes de travail.
- Prévoir une ventilation de nuit afin de favoriser un rafraîchissement des locaux de travail.
- Si le travail s’effectue en extérieur, fournir des bouteilles d’eau pour s’hydrater, des brumisateurs et, si possible, des douches pour se rafraichir (sans se sécher). Il est conseillé de boire fréquemment et abondamment (au moins 1,5 L par jour même si vous n’avez pas soif).
- Proscrire l’alcool.
- Choisir le port de vêtements appropriés de couleur claire favorisant l'évaporation de la sueur.
- Travailler si possible dans des zones plus fraîches.


2. Aménager les horaires et les postes de travail
- Favoriser l'activité pendant les heures les moins chaudes de la journée (horaire matinal).
- Faire des pauses plus fréquentes et/ou plus longues dans un local rafraîchi.
- Prévoir le retrait temporaire ou l'allégement du poste des salariés les plus fragiles.
- Eviter de travailler seul.


3. Diminuer la charge physique des postes les plus pénibles
- Préconiser des périodes de travail plus courtes.
- Fournir des aides mécaniques à la manutention.
- Réduire ou reporter les efforts physiques intenses.
- Adapter le rythme de travail des salariés selon leur tolérance à la chaleur.

4. Informer les agents

Forte chaleur, je me prépare et j'agis.